ET VOS RESOLUTIONS POUR 2016 : VOUS EN ETES OU ?

Si vous allez à la gym, vous avez probablement remarqué qu’il y des personnes nouvellement arrivées début janvier avec beaucoup d’enthousiasme, une bouteille d’eau, et une tenue flambant neuve.  Vous allez peut-être aussi remarquer que … une bonne partie de ces gens-là vont disparaître très vite.  En effet, il est fort probable que 95% des personnes qui ont formulé la résolution « Faire de la gymnastique en 2016 », et qui viennent quelques fois en janvier, ne soient plus du tout présentes … en février !  Au lieu de vous moquer de ces gens-là, (et surtout si vous-mêmes faites partie de ces 95%), disons plutôt un grand bravo aux 5% qui ont fait quelque chose de positif pour changer leur vie en 2016. 

Passer en 2016 ne nous permet pas d’imaginer que nous mettons tous nos compteurs à zéro : après tout, il s’agit seulement d’un changement de date virtuelle.  Mais notre représentation mentale de ce changement de date en fait un moment propice pour faire le bilan et pour essayer de changer … en mieux. 

Nous sommes tous responsables de notre propre développement personnel, quelque soit l’objectif que nous nous fixons. Je ne connais pas votre objectif, est-ce que c’est quelque chose comme :

  • Vous voulez avoir un corps de rêve afin d’impressionner quelqu’un de particulier

  • Vous voulez réussir un examen, un diplôme, un certificat quelconque

  • Vous voulez absolument ranger votre maison, alors que tout traîne depuis des lustres

  • Vous voulez enfin arriver à changer de job ….

  • Vous voulez enfin maîtriser l’anglais 🙂

TOUT CELA EST SUPER !  Tout ce que vous voulez ! …..Mais, tout en sachant que le changement de date ne met pas vraiment le compteur à zéro,  si vous vous posiez la question « Si j’étais en train de complètement redessiner ma vie aujourd’hui, à quoi ressemblerait-elle ?»  Est-ce que cela vous encourage à changer d’objectifs ?  A en formuler d’autres ? Ce que je veux dire c’est que c’est bien vous qui décidez n à quel point  vous allez grandir.  Quels que soient vos objectifs, si vous ne prenez pas un peu de recul pour vous poser la question « Qu’est ce que je veux faire de ma vie ? » …   comment allez-vous les atteindre ?  Votre but principal dans la vie, est-il simplement « De réussir ce diplôme » ?  Je ne crois pas.  Vous voyez plus grand, n’est-ce pas ?

Si vous arrivez à définir votre BIG GOAL dans la vie : votre raison d’être, votre vocation – ce qui vous fait vous lever le matin –  il va être infiniment plus facile de réussir les (plus petits) objectifs.  Et vous aurez bien plus de chances d’être parmi les 5% des personnes qui vont encore à la Gym en février…